Centre Médicalisé Catholique Saint Dominique de Djunang



Situé dans une zone rurale, à 6 km de Bafoussam, la troisième ville la plus peuplée du Cameroun, l’hôpital était une infrastructure abandonnée jusqu’à l’arrivée de Recover. En 2008, la Congrégation des Sœurs Dominicaines de l’Anunciata a signé un accord avec la Fondation pour la gestion conjointe du centre, qui a été rouvert en 2009.

Devenu un hôpital capable de développer son activité de façon viable, l’établissement a augmenté son activité malgré quelques problèmes externes, tels que le mauvais état des routes d’accès.Lors du 2017, divers travaux d’amélioration des installations ont été mises en marche afin de stimuler le potentiel de l’établissement. Parmi ces travaux, il faut souligner la réparation des humidités, la construction d’une nouvelle salle de stockage et une laverie, le maintien des murs, l’installation d’un mur plus haut pour augmenter la sécurité et l’amélioration de l’accès à l’hôpital afin de rendre plus facile l’accès aux patients et au service de nettoyage.