Prix " Employee ONG Awards" AXA (2017)


Les salariés d'AXA ont sélectionné notre projet "“Salvemos a más mujeres con más prevención de cáncer de cuello de útero en Camerún” ( Sauvons á plus de Femme avec plus de prévention pour le cancer du col de l'utérus " comme lauréat de leur prix du
V Concours d'initiatives de solidarité AXA de Todo Corazón.. Gracias a la dotación de esta iniciativa podremos salvar a más mujeres con más prevención de cáncer de cuello de útero en Camerún.

Lorsqu'on parle de maladies en Afrique, l'accent est souvent mis sur le VIH/SIDA, le paludisme, la tuberculose, etc. Cependant, les maladies non transmissibles comme le cancer, l'hypertension et le diabète représentent aujourd'hui 80% de la morbidité du continent. Selon l'OMS, 68 000 femmes africaines meurent chaque année du cancer du col de l'utérus et 80 % d'entre eux pourraient être évités grâce à un programme de prévention approprié.

99% des cancers du col de l'utérus sont causés par le virus du papillome humain (VPH). Le risque de cancer du col de l'utérus d'une femme est grandement réduit grâce á un dépistage régulier du VPH. Si le virus est détecté tôt, des mesures peuvent être prises pour empêcher son développement.

Le projet consiste à organiser des campagnes trimestrielles de dépistage du VPH dans divers villages du centre et du sud du Cameroun, au cours desquelles les tests de diagnostic pour détecter la présence du virus seront fournis aux femmes qui, sans le soutien d'un tel projet, n'auraient pas les moyens de payer en raison du manque de ressources financières (au Cameroun, 100 % des soins de santé sont payés, il n'y a pas de système de sécurité sociale).

Les bénéficiaires du projet sont des femmes qui n'ont pas les moyens de payer le coût du dépistage du VPH et leurs familles. Bien que le profil des patients puisse être très varié, les femmes qui développent le plus fréquemment ce type de cancer sont celles qui ont entre 20 et 45 ans. Grâce à une campagne trimestrielle et sur la base des expériences passées, on estime qu'un total de 650 femmes seront sensibilisées, ce qui profitera indirectement à leurs familles, soit environ 3 250 personnes.