Centre de Santé Developpé avec Maternité de Monavebe



 
Situé dans une ville rurale du sud du Cameroun et géré par le diocèse de Sangmelima par l'intermédiaire d'une congrégation de sœurs missionnaires, l'hôpital dessert une population d'environ 200 000 personnes. En 2009, au début de sa relation de collaboration avec la fondation, un seul un des deux bâtiments de l'hôpital était en état de marche. En 2010, après d'intense travaux de réhabilitation le second bâtiments a recouvert ses portes.

Actuellement, l'hôpital de Monavebe s'est consolidé en termes de services de santé, mais, comme l'hôpital de Djunang, il a besoin d'un soutien dans la gestion de l'hôpital pour achever son développement. C'est pourquoi, en 2016, les projets se sont concentrés non pas tant sur l'ouverture de nouveaux services supplémentaires, mais sur le soutien et la consolidation de l'exploitation des services existants. Cet hôpital a également connu une évolution très positive depuis son ouverture, passant d'un centre totalement inactif en 7 ans à plus de 8 000 patients et 41 professionnels sous contrat à ce jour.